Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Investissements Immobiliers > Rachat de Crédit > Peut-on augmenter le montant à rembourser d'un crédit ?

Peut-on augmenter le montant à rembourser d'un crédit ?

Peut-on augmenter le montant à rembourser d'un crédit ?

Un montant de crédit trop juste pour assumer ses dépenses ? Des travaux à l'arrêt faute de financement ? Une gamme de véhicules inaccessibles avec un montant de crédit trop faible. Un échantillon de situations dans lesquelles une rallonge serait appréciable, voire indispensable. Est-il possible d'augmenter le montant à rembourser d'un crédit ? On vous répond.

Comment sont déterminés les montants de crédit ?

Avant de répondre à la possibilité ou non d'augmenter le montant d'un crédit, il est intéressant de rappeler, ou de mieux comprendre, comment les montants de crédit sont accordés. On peut distinguer trois grands types de prêts :

  • Les prêts immobiliers, dont le montant est accordé selon le montant global de l'opération (terrain, habitation, courtier, frais de notaire, etc.), dans le respect des plafonds accordables, selon le reste à vivre, le taux d'endettement, la stabilité et la capacité financière;
  • Les prêts à la consommation affectés, comme les prêts auto, les prêts travaux, etc. Ces prêts répondent à un besoin précis, dont le montant correspond au chiffrage de l'achat ou des travaux;
  • Les prêts à la consommation non affectés, que l'emprunteur peut utiliser comme il le souhaite, sans avoir à rendre de comptes à la banque.

Aussi, dans la majorité des cas, le montant accordé est étudié au préalable pour répondre au besoin de financement de l'emprunteur, pour qu'il puisse concrétiser son projet. Si ce montant n'atteint pas nécessairement le plafond de ce que la banque est en mesure d'accorder à l'emprunteur, il répond en revanche à un besoin. Un taux est donc accordé en fonction, et c'est bien là que tout se joue : pouvoir augmenter le montant à rembourser d'un crédit pour continuer à profiter de son taux. Le prêt affecté répond au prix de vente, pour concrétiser le projet, ce qui permet à l'emprunteur de profiter d'un taux préférentiel. Se pose alors la question de la possibilité ou non de venir augmenter le montant de ces crédits, attribués alors même qu'ils répondaient à un besoin financier déjà concrétisé.

La question reviendrait alors à dire : Peut-on augmenter un prêt travaux si les travaux coûtent plus cher qu'estimés initialement ? Peut-on augmenter un prêt auto pour acquérir un nouveau véhicule ? Peut-on augmenter un crédit immobilier pour une extension de maison ? Obtenir une forme de rallonge peut s'envisager dans quatre cas uniquement : le crédit renouvelable, un nouveau crédit, un crédit par un organisme de crédits en ligne, ou bien un regroupement de crédits. Les voici présentés.

Le crédit renouvelable

Egalement appelé "crédit revolving", ou plus couramment "crédit reconstituable", le crédit renouvelable est un crédit à la consommation non affecté. Une fois octroyé, l'emprunteur profite d'une grande liberté dans son utilisation et son remboursement. Selon les ressources de l'emprunteur, un montant est attribué, ou plutôt mis à disposition. Au fur et à mesure de son remboursement, le montant disponible à l'utilisation se reconstitue, et ce sans redemander systématiquement l'autorisation de la banque. Souscrire un crédit renouvelable permet de réaliser ses projets avec cette enveloppe disponible, qui se reconstitue au fil des remboursements.

La souscription d'un nouveau crédit

Les crédits en cours ne pouvant pas faire l'objet d'une augmentation de la somme prêtée et due, une autre solution pour augmenter le montant prêté est tout simplement de souscrire un nouveau crédit complémentaire. Celui-ci devra évidemment être accordable selon la situation de l'emprunteur. Aussi, l'organisme prêteur fera fi du besoin présenté, et concentrera l'étude du dossier à la solvabilité du client. Celui-ci devra évidemment présenter des revenus fixes et réguliers suffisants pour être en capacité de rembourser une nouvelle mensualité. Le nouveau crédit ne devra pas venir dépasser le plafond d'endettement, et maintenir ainsi un reste à vivre suffisant. La situation financière globale entrera en compte également. L'emprunteur devra justifier d'une situation financière saine, sans découvert.

Se tourner vers les organismes de prêts en ligne

Les organismes de prêt en ligne proposent des solutions de financement. A la différence des organismes prêteurs plus classiques, ils sont moins regardants sur la sécurité et la stabilité financière de l'emprunteur. Les garanties exigées sont en rapport à la capacité de financement dans l'instant. Ils sont donc un bon moyen d'augmenter le montant des sommes prêtées pour concrétiser un projet. En revanche, il est important de rester vigilant quant à l'accumulation des crédits. Quels qu'ils soient, ils engagent l'emprunteur à un remboursement dans les termes prévus au contrat, sous peine d'entrer dans une spirale d'endettement dont il est difficile de sortir.

Le regroupement de crédits

Lorsque les crédits en cours amènent déjà l'emprunteur au plafond du taux d'endettement autorisé, les banques sont évidemment plus réfractaires à octroyer un nouveau prêt. A moins de présenter de très solides garanties, emprunter une nouvelle somme semble périlleux. C'est alors que le rachat de crédit trouve tout son intérêt. Il permet à un emprunteur de faire racheter un ou plusieurs crédits en cours, pour réviser les conditions de ce ou ces prêts. Cela signifie qu'il est possible de faire racheter son crédit pour profiter d'un taux d'intérêt plus avantageux, de lisser les mensualités pour les diminuer, ou de profiter de conditions plus intéressantes, comme un taux d'assurance plus bas, ou encore des indemnités de remboursement anticipé supprimées, etc. Il s'agira là d'une forme de renégociation de son ou ses crédits. Le regroupement permet de ne conserver qu'un seul organisme prêteur, qu'un seul prêt, qu'une seule mensualité.

En lissant les crédits en cours sur la durée, les mensualités sont allégées, ce qui peut permettre de s'engager sur un nouveau crédit, voire de l'intégrer également au regroupement. Ce procédé sera évidemment le plus mis en œuvre lorsqu'un emprunteur souhaite augmenter les sommes prêtées pour concrétiser un projet. Dans le cas du regroupement ou du rachat, les banques seront plus prédisposées à octroyer un crédit consommation affecté, qui se justifie par une facture ou un projet spécifique et déjà budgété.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers