Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Placements Financiers > Assurance Vie > L'assurance vie pour se constituer un patrimoine financier : explication et stratégie

L'assurance vie pour se constituer un patrimoine financier : explication et stratégie

L'assurance vie pour se constituer un patrimoine financier : explication et stratégie

L’assurance vie est un produit d’ingénierie patrimoniale idéal car il remplit plusieurs objectifs : constitution d’un patrimoine financier, préparation de la retraite et transmission facilitée.

À quoi sert l’assurance vie, comment fonctionne-t-elle et quelle stratégie adopter pour en faire une produit financier répondant à vos objectifs personnels ?

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

Le contrat d’assurance vie est avant tout un instrument d’épargne. Mais en plus, il constitue une protection pour couvrir un aléa, en l’occurrence la vie (ou plutôt le décès) de l’assuré. Elle est à distinguer de l’assurance prévoyance qui peut être versée à fonds perdus si le risque ne se réalise jamais.

La contraction d’une assurance vie met en jeu plusieurs intervenants qu’il convient de distinguer pour mieux comprendre son mécanisme :

  • Le souscripteur : celui qui épargne sur le contrat d’assurance vie
  • L’assuré : celui sur qui l’aléa repose (il s’agit souvent du souscripteur mais ce n’est pas une obligation)
  • Le bénéficiaire : la ou les personnes désignées dans la clause bénéficiaire
  • L’assureur : celui qui a la gestion du contrat

En résumé, l’assurance vie permet à l’assuré d’épargner une somme d’argent versée par le souscripteur à l’assureur, dans le but de transmettre à un ou plusieurs bénéficiaires un patrimoine financier à son décès.

À quoi sert l’assurance vie ?

Nous l’avons vu en introduction, l’assurance vie répond à plusieurs objectifs patrimoniaux. Nous les détaillons ici pour mieux comprendre ses nombreux avantages.

Se constituer un patrimoine financier

L’assurance vie permet d’épargner sur un contrat à moyen ou long terme dans le but de diversifier son patrimoine. Mais il faut bien comprendre que si l’assurance vie permet de faire des retraits et de garder l’épargne disponible en cas de besoin, ce n’est pas son objectif premier.

L’assurance vie doit être davantage perçue comme un placement supplémentaire, à distinguer des livrets d’épargne classiques de type LDD ou livret A. C’est un levier de valorisation du patrimoine permettant de capitaliser vos versements.

En d’autres, termes, plus vous souscrivez jeune et plus vous épargnez longtemps sur une assurance vie, plus cela devient intéressant. Pour des raisons fiscales, il est d’ailleurs recommandé de garder votre assurance vie au moins 8 ans avant d’effectuer un retrait ou un placement, et d’effectuer vos versements avant 70 ans.

Préparer sa retraite

L’assurance vie constitue également un placement intéressant pour vous offrir un complément retraite. Si bien entendu vous avez la possibilité de retirer le capital et clôturer votre contrat, cette stratégie n’est pas la plus pertinente.

Il est plus intéressant de sortir de l’épargne mensuellement ou trimestriellement de votre contrat pour augmenter votre reste à vivre à la retraite. Pour cela, vous avez deux options à votre disposition :

  • Une sortie en rente viagère : le capital ne vous appartient plus et est aux mains de l’assureur, en échange celui-ci s’engage à vous verser une rente jusqu’à la fin de votre vie
  • Un retrait ou rachat partiel : le capital vous appartient toujours et vous bénéficiez de versements programmés tant qu’il reste des fonds sur votre contrat d’assurance vie, à votre décès l’épargne restante est transmise à vos proches

Dans l’un ou l’autre des cas, il convient de faire une étude pour choisir la meilleure option, qui va dépendre à la fois du capital disponible, de vos besoins en matière de complément retraite et de vos souhaits quant à votre succession.

Préparer sa succession

Vous avez désigné lors de la souscription du contrat une ou plusieurs personnes en tant que bénéficiaires du contrat à votre décès. Sachez que cette clause bénéficiaire n’est pas immuable et que vous pouvez en changer à tout moment en contactant votre assureur.

La clause type désigne le conjoint, les enfants et à défaut leurs héritiers, mais elle reste libre et vous pouvez désigner les personnes de votre choix, même si elles ne sont pas de votre famille par exemple.

Les sommes placées sur votre contrat seront alors transmises au(x) personne(s) bénéficiaire(s) après votre décès. La fiscalité applicable à l’assurance vie dans ce cadre se révèle plus avantageuse qu’une succession classique, à condition d’avoir cotisé avant vos 70 ans.

Comment fonctionne l’assurance vie ?

Afin de mieux appréhender l’assurance vie et de savoir si elle correspond à vos attentes et votre stratégie d’investissement patrimonial, il est important d’en comprendre les principaux mécanismes.

Les versements en assurance vie

Pour constituer votre épargne sur une assurance vie, vous effectuez ce qu’on appelle des versements. Ceux-ci sont généralement réguliers avec un rythme et un montant définis à l’avance, mais ils peuvent également être occasionnels.

Voici les différents types de versements possibles sur une assurance vie :

  • Versement unique : vous apportez le capital en une seule fois et effectuez un versement unique sur l’assurance-vie au moment de la souscription
  • Versement libre : vous apportez le montant de votre choix, en respectant un minimum prévu au contrat, au moment de votre choix afin d’alimenter votre assurance-vie
  • Versement périodique : vous effectuez des versements à des dates et montants connus à l’avance, avec une fréquence mensuelle, trimestrielle ou plus rarement annuelle
  • Versement complémentaire : vous apportez la somme de votre choix, au moment de votre choix, en plus des versements périodiques, pour doper votre assurance vie lors d’une rentrée d’argent exceptionnelle par exemple

Les supports d’investissement

Une assurance vie vous laisse généralement le choix entre plusieurs supports d’investissement et leur répartition. Vous pouvez faire la ventilation entre chaque support en fonction de votre appétence au risque et de vos capacités financières.

La plupart des contrats d’assurance vie proposent proposent des supports d’investissement avec des niveaux de risques variables :

  • Mono-support : un placement sûr et peu risqué avec une rentabilité très modérée, en-deçà de 2 % actuellement
  • Multi-support : un risque limité allié à une performance intéressante, vous pouvez répartir les versements entre fonds euros, SICAV, SCPI et FCP
  • U.C (unités de compte) : une constitution similaire au multi-support mais un risque plus important dépendant avant tout de la performance des marchés financiers
  • DSK ou NSK : Introduits par Dominique Strauss-Kahn et repris Nicolas Sarkozy, on ne peut plus y souscrire depuis 2014, le rendement et la fiscalité étaient très intéressants mais le risque considérables

Le pilotage du contrat en assurance vie

Quels que soient le type de versements effectués et les supports choisis, vous pouvez piloter l’assurance vie de trois manières différentes :

  • Gestion libre : vous êtes le capitaine et décidez de la répartition et des arbitrages de votre choix, cette option suppose une bonne compréhension des marchés financiers
  • Gestion automatique : vous définissez la répartition à l’avance et pouvez prendre des risques au fur et à mesure de votre compréhension des mécanismes
  • Gestion déléguée : vous confiez simplement à un conseiller la gestion de votre contrat, en fonction de votre profile de risque, il fait les choix appropriés à votre place

Quelle stratégie adopter pour bien se servir de l’assurance vie ?

Votre stratégie dépendra avant tout de vos souhaits, de votre patrimoine disponible et de votre profil d’investisseur. Si vous souhaitez épargner ou transmettre un capital à vos proches, vous choisirez sans doute une assurance vie mono-support ou multi-support en gestion déléguée. Si au contraire, vous souhaitez faire fructifier votre patrimoine quitte à prendre des risques, vous vous dirigerez sans doute vers une assurance vie multi-support ou en U.C avec une gestion libre.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers