Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Placements Financiers > Assurance Vie > Quand souscrire un contrat d'assurance vie ? Quel âge ?

Quand souscrire un contrat d'assurance vie ? Quel âge ?

Quand souscrire un contrat d'assurance vie ? Quel âge ?

L’assurance vie est un des contrats d’épargne et prévoyance les plus appréciés des Français en raison de ses nombreux avantages. Il est possible de souscrire à une assurance vie à n’importe quel âge.

Mais après 70 ans, le régime fiscal de l’assurance vie change et il est essentiel de le prendre en compte. Nous vous expliquons tout sur le moment le plus opportun pour se lancer dans un contrat d’assurance vie.

Rappel : qu’est-ce que l’assurance vie ?

L’assurance vie est avant tout un produit d’épargne souple qui convient à tous. Selon les objectifs recherchés par l’investisseur, il pourra opter pour telle ou telle assurance vie et tel ou tel support de placement.

Si les retraits partiels ou totaux restent possibles à tout moment avec une assurance vie, il est néanmoins recommandé de conserver son contrat au minimum 4 années consécutives. Tout en sachant que c’est à l’issue d’une période de 8 ans que les avantages fiscaux sont les plus attractifs.

C’est donc un placement qui s’envisage à moyen ou long terme. Il peut être utile pour épargner, préparer sa retraite ou transmettre son patrimoine. Les versements peuvent être uniques et / ou périodiques à partir de quelques dizaines d’euros par mois selon les assureurs.

Quant aux profils qui y souscrivent, ils sont très diversifiés, de l’épargnant prudent souhaitant sécuriser son capital à l’investisseur agressif désireux d’obtenir un maximum de rendement. Chacun trouvera une assurance vie qui lui correspond.

Âge minimum et maximum pour ouvrir un contrat d’assurance vie

L’assurance vie est ouverte à tous, il n’y a pas de notion d’âge minimum ou maximum pour ouvrir un contrat d’assurance vie et aucune législation n’existe en la matière. Certains assureurs suivent cependant les recommandations de la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances) et n’acceptent pas les souscriptions après 85 ans.

Quant aux mineurs, il est tout à fait possible de souscrire à une assurance vie en leur nom dès leur naissance pour l’alimenter régulièrement, comme on le ferait avec un livret d’épargne, un livret A ou un livret jeune.

Enfants, parents, grands-parents, l’assurance vie offre une gestion souple et se veut conçue pour toutes les générations.

Souscrire un contrat d’assurance vie le plus tôt possible : un choix judicieux

L’essentiel ici est de comprendre que l’assurance vie peut être souscrite, à bon escient, dès le lancement dans la vie active. Ainsi, les jeunes ne doivent avoir aucune crainte à s’en servir pour dynamiser leur épargne.

L’assurance vie à tout âge pour tous les projets

Les sommes versées peuvent être entièrement sécurisées par l’assureur, ce qui est intéressant pour les projets à moyen terme, comme le financement d’une première acquisition immobilière par exemple.

Elles peuvent également être employées pour les projets à plus long terme : financement d’un mariage, préparation des études des enfants, investissement pour la retraite, cagnotte en cas de coup dur, etc.

Si l’objectif recherché est à long terme, l’épargnant peut se permettre d’aller sur des supports (fonds euros dynamiques, fonds euros immobilier, unités de compte) plus volatiles et susceptibles de variation, le temps étant le meilleur allié dès que l’on parle d’investissement boursier.

L’assurance vie dès le plus jeune âge pour les personnes mineures

L’assurance vie est également pertinente pour un enfant, car plus un contrat est ouverte tôt, plus les sommes y sont placées longtemps. En conséquence, il y a de fortes chances que le capital versé au contrat fructifie à long terme.

Le contrat pourra être conservé et alimenté aussi souvent que souhaité, même une fois l’âge de la majorité atteinte. Il pourrait également servir à des projets immédiats pour faciliter l’entrée dans la vie active : financement du permis de conduire, poursuite d’études supérieures, achat d’un studio, acquisition d’une première voiture, etc.

Fiscalité de l’assurance vie avant 70 ans

Si l’assurance vie est un produit d’épargne, elle est également un levier puissant de transmission du patrimoine. Les versements effectués sur le contrat avant 70 ans sont purement et simplement exclus de l’actif successoral.

De plus, chaque bénéficiaire profite d’un abattement de 152 500 euros, ce qui signifie la récupération du capital et des intérêt sans aucun frais et sans impôt à payer, et ce à la personne de son choix grâce à la clause bénéficiaIre.

En d’autres termes, l’assurance vie constitue un excellent produit d’épargne et un investissement financier recommandé, que l’on ait 20, 30, 40, 50 ou 60 ans.

Souscrire un contrat d’assurance vie après 70 ans ou y effectuer des versements

On entend souvent dire que souscrire à une assurance vie après 70 ans est inutile en raison de la perte des avantages fiscaux associés. Pourtant, cette affirmation est fausse puisque les avantages sont seulement réduits.

Fiscalité de l’assurance vie après 70 ans

Sachez que les sommes versées sur un contrat d’assurance vie après 70 ans ne profitent pas des mêmes avantages fiscaux que les sommes versées antérieurement. Pour autant, l’abattement est de droits de succession est maintenu.

En revanche, il est limité à un montant de 30 500 euros, tous bénéficiaires confondus. Ce type de contrat reste donc tout à fait intéressant, même après 70 ans, pour deux raisons distinctes :

  • Premièrement, l’espérance de vie s’allonge et l’assurance vie offre de meilleurs rendements que les livrets d’épargne, elle reste donc intéressante pour les seniors
  • Deuxièmement, un abattement de 30 500 euros est toujours plus avantageux que l’absence d’abattement et permet de mieux protéger ses proches

Enfin, l’abattement sur les sommes versées avant 70 ans reste acquis.

Faut-il une assurance vie après 70 ans ?

La réponse est oui, avancer en âge ne doit pas être synonyme de renoncement à l’épargne. C’est au contraire le moment idéal pour constituer des réserves et préparer sereinement la transmission de son patrimoine aux gens qu’on aime.

Cependant, il peut être pertinent d’ouvrir un nouveau contrat d’assurance vie une fois les 70 ans passés. Ce dernier permet d’avoir une vision claire de son épargne, et de privilégier les retraits sur le contrat le plus ancien, détenu depuis 8 ans au moins.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers