Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Investissements Immobiliers > SCPI > SCPI de rendement : faut-il investir ? Quelle déduction fiscale ?

SCPI de rendement : faut-il investir ? Quelle déduction fiscale ?

SCPI de rendement : faut-il investir ? Quelle déduction fiscale ?

La SCPI de rendement, contrairement à la SCPI fiscale, a pour vocation de servir des revenus aux investisseurs, et non de leur faire payer moins d’impôt. Que vaut-elle ? Quel rendement en attendre et quelle déduction fiscale espérer ?

Les SCPI de rendement en bref

Les SCPI Sociétés Civiles de Placement Immobilier dites « de rendement » investissent dans l’immobilier tertiaire. Elles ciblent donc leurs achats pour louer des locaux à des professionnels, et non à des particuliers, contrairement aux SCPI fiscales.

Elles sont donc le plus souvent propriétaires de biens immobiliers commerciaux et industriels, avec des bureaux, des commerces, des entrepôts, des cliniques privées, etc. Les biens détenus par la SCPI de rendement se situent sur le territoire français.

Toute personne physique ou morale peut devenir acquéreur de parts sociales d’une SCPI, dans l’optique de diversifier son épargne et ses placements, à partir de quelques milliers d’euros seulement. L’investissement initial demandé est généralement de l’ordre de 5 000 à 10 000 euros.

SCPI de rendement, est-ce un placement valable ?

Tout d’abord, il est important de noter que la SCPI peut être choisie par l’investisseur pour plusieurs raisons, à savoir :

  • Investir dans l’immobilier sans contrainte et sans acheter de locaux
  • Diversifier son patrimoine et maximiser le retour sur investissement
  • Bénéficier de revenus trimestriels complémentaires
  • Préparer sa retraite ou un projet à moyen terme

La SCPI de rendement offre donc différentes perspectives de placement, de façon à séduire très largement les épargnants. Pour autant, il faut rester conscient du risque de perte en capital sur ce type d’investissement. Pour le limiter, il est nécessaire de choisir une SCPI solide et bien gérée, qui a déjà fait ses preuves par le passé.

Quant à la liquidité du placement, il présente l’avantage de pouvoir être revendu à tout moment en cas de besoin. Cependant, ce n’est pas conseillé, et cela, pour deux raisons, à savoir :

  • Le prix de vente et la liquidité dépendant du marché à l’instant T, ils ne sont pas assurés
  • Pour qu’une SCPI de rendement soit rentable, il est préférable de la conserver au moins 8 à 10 ans

En effet, les meilleures SCPI affichent des rendements nets de l’ordre de 4 % à 5 % en 2021, ce qui est extrêmement attractif lorsque l’on sait que le livret A n’affiche un rendement que de 0,5 % au même moment.

Comment optimiser le rendement de son investissement en SCPI ?

Des droits d’entrée sont demandés pour entrer au capital d’une SCPI. Ces derniers sont de l’ordre de 8 à 10 %. Ces chiffres qui peuvent de prime abord paraître élevés ne doivent pas pour autant vous faire fuir. À l’instar d’un investissement dans la pierre pour lequel vous payez des frais de notaire, vous payez des frais de souscription pour l’investissement « pierre papier » avec les SCPI.

Pour maximiser le rendement de votre placement, il est donc recommandé de conserver vos parts de SCPI le plus longtemps possible, et au minimum 8 à 10 années. L’avantage majeur des frais d’entrée est qu’ils ne sont prélevés qu’à la sortie de la SCPI. En d’autres termes, si vous investissez 10 000 euros, ces 10 000 euros travaillent pleinement tout le temps que vous conservez vos parts.

Sur 10 ans à 5 %, ce seront 500 euros par an (soit 125 euros par trimestre) que vous percevrez. Ce n’est qu’à la revente que vous devrez vous acquitter des frais, évalués entre 800 et 1 000 euros.

Attention, les loyers perçus trimestriellement sont nets de frais de gestion, mais seront tout de même taxés au titre de l’impôt sur le revenu, ce montant étant variable d’un contribuable à l’autre en fonction de sa TMI Tranche Marginale d’Imposition.

Déduction fiscale avec les SCPI de rendement

Au contraire des SCPI dites fiscales, la SCPI de rendement n’ouvre pas le droit à réduction d’impôt. Il s’agit juste d’un placement optimisé pour générer des revenus les plus attractifs possibles.

Pour défiscaliser, il est préférables de s’orienter vers les SCPI Pinel, Denormandie ou encore Malraux. Si leur rendement est faible, voire parfois inexistant, l’économie d’impôt est, quant à elle, bien présente.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers