Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Investissements Immobiliers > Assurance Prêt Immobilier > Assurance emprunteur avec garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle)

Assurance emprunteur avec garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle)

Assurance emprunteur avec garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle)

Pour faire une acquisition immobilière, vous avez besoin d’un prêt immobilier. Et pour que les échéances de ce crédit puissent être couvertes en cas de coup dur, la banque prêteuse va exiger que vous souscriviez une assurance emprunteur.

Elle vous garantit au minimum pour le décès et l’invalidité totale. Mais vous pouvez choisir davantage d’options pour une meilleure protection. L’IPP Invalidité Permanente Partielle fait partie des garanties supplémentaires de l’assurance de prêt.

Qu’est-ce que la garantie IPP au juste ? Comment mettre en œuvre la garantie ? Quelle indemnisation attendre et à quel prix ? Comment trouver la meilleure assurance emprunteur avec IPP ?

Qu’est-ce que la garantie IPP ?

La garantie IPP, Invalidité Permanent Partielle, couvre l’assuré en cas d’invalidité permanente (qui ne va pas s’améliorer) et partielle (certaines tâches peuvent encore être effectuées). Concrètement, cela signifie que l’état de santé est consolidé d’une part, et que l’activité professionnelle rémunératrice et réduite, voire arrêtée, d’autre part.

L’IPP se rapproche donc d’une invalidité de 1ère catégorie au sens de la Sécurité Sociale, ce qui correspond à un taux d’invalidité compris entre 33 % et 66 %. Mais attention, chaque assureur a son propre barème de calcul pour fixer le taux d’invalidité, et tous ne retiendront pas le même taux pour le même événement.

De plus, l’indemnisation dépend de plusieurs paramètres, tels que :

  • L’âge de l’assuré,
  • La profession de l’assuré,
  • Le taux d’invalidité croisé.

Ainsi, on comprend bien qu’un rédacteur professionnel perdant l’usage de plusieurs doigts ne subit pas le même préjudice qu’un vendeur recevant du public par exemple.

Bon à savoir : la garantie IPP peut être une extension de la garantie IPT (Invalidité Permanente Totale) ou une option en fonction de l’assureur choisi.

Comment faire fonctionner la garantie IPP ?

L’assuré victime d’un accident ou d’une maladie entraînant une invalidité doit en informer l’assureur le plus rapidement possible, conformément aux délais mentionnés dans son contrat. Cependant, pour que la garantie soit mise en jeu, il est essentiel que l’état de santé soit consolidé.

Dès que c’est le cas, l’organisme d’assurance pourra choisir de vous indemniser, ou de mandater le médecin conseil pour faire vérifier votre état de santé. Généralement, c’est la deuxième option qui est choisie, mais cette étape ne doit pas vous inquiéter. Des documents médicaux et une ou plusieurs visites médicales peuvent être nécessaires.

Cette démarche permet à l’assureur, après réception du compte-rendu, de fixer le taux d’invalidité partielle dont vous êtes victime. Il prendra en compte votre invalidité professionnelle et votre invalidité fonctionnelle. Par ailleurs, cela permet de lutter contre la fraude à l’assurance et de s’assurer que les indemnités ne sont pas versées indument.

Bon à savoir : pour prétendre à indemnisation, il est nécessaire que l’invalidité partielle aboutisse à une réduction de votre rémunération ou à une perte d’emploi.

Quel montant d’indemnisation attendre de l’assureur ?

La garantie IPP a pour vocation la prise en charge du prêt restant à payer. Si l’indemnisation est totale, l’assureur remboursera directement à la banque le capital restant dû. Si l’indemnisation est partielle, l’assureur remboursera une partie des échéances de prêt jusqu’à la fin du crédit immobilier.

Le pourcentage de prise en charge va dépendre du taux d’invalidité de l’assuré, du niveau de garantie prévu au contrat, mais aussi de la quotité assurée. En effet, si l’assuré a emprunté en couple, il est possible qu’il ait choisi une assurance de prêt ne le couvrant qu’à 50 % par exemple.

Pour vous donner un ordre d’idée de l’invalidité prise en charge, vous pouvez vous reporter au tableau suivant sur les taux. Attention, ce sont des moyennes, le taux appliqué à un assuré peut donc différer en fonction du contrat et du métier exercé. Si votre taux d’invalidité est inférieur à 33 %, vous ne serez, en principe, pas indemnisé.

Séquelles

Taux d’invalidité moyen

Perte d’une phalange

1 %

Perte d’un doigt, hors pouce

6 %

Perte de cinq orteils

15 %

Perte d’une jambe

35 %

Perte d’une main dominante

45 %

Perte de l’audition

60 %

Perte de la vue

80 %

Bon à savoir : certaines professions, certains sports à risque et certains problèmes de santé peuvent faire l’objet d’une exclusion du contrat.

Combien coûte la garantie IPP de l’assurance emprunteur ?

Lorsque la garantie IPP est incluse d’office dans le contrat, il n’est pas possible d’en connaître son prix exact. En revanche, lorsqu’elle en constitue une option, vous pourrez connaître son coût exact. Bien sûr, celui-ci peut varier d’un assureur à l’autre.

Mais dans tous les cas de figure, sachez que le coût de la garantie IPP s’évalue en fonction de nombreux facteurs, tout comme celui de l’assurance emprunteur. C’est pourquoi d’un assuré à l’autre, les contrats dits individuels afficheront des tarifs différents.

En effet, l’assurance de prêt immobilier est complexe à calculer, puisqu’elle tient compte :

  • De votre âge à la souscription,
  • De votre âge au terme du prêt,
  • Du montant de votre prêt,
  • De votre état de santé,
  • De votre activité professionnelle,
  • De vos activités sportives,
  • Des délais de franchise et de carence,
  • Du choix de l’assureur,
  • Du choix des garanties,
  • Des exclusions du contrat,
  • Du mode d’indemnisation, etc.

L’IPP est une garantie intéressante, à condition de bien comprendre les termes de son contrat d’assurance emprunteur. C’est pourquoi il est nécessaire de s’informer sur les taux d’invalidité couvert, les délais de carence et les montants d’indemnisation avant toute souscription.

Bon à savoir : grâce à la délégation d’assurance, vous pouvez refuser le contrat groupe de votre banques et opter pour un contrat individuel à la concurrence.

Comment trouver la meilleure assurance de prêt immobilier avec garantie IPP ?

La garantie IPP vous protège en cas de perte, même partielle, de vos facultés physiques et / ou mentales. Elle protège également votre conjoint et votre famille, puisqu’elle permet de pallier la perte de salaire générée par l’invalidité en prenant en charge les échéances de crédit immobilier.

Mais, comme nous l’avons vu, elle n’est pas gratuite. Il peut être judicieux, en cas d’emprunt avec présence d’un co-emprunteur, que seul celui ayant les revenus les plus importants au sein du foyer soit assuré pour l’invalidité permanente partielle.

Et pour trouver la meilleure assurance emprunteur, avec ou sans garantie IPP, il n’y a pas de secret, il faut comparer entre eux les contrats. Les tarifs sont importants, mais ils sont toujours à mettre en regard des couvertures proposées.

Néanmoins, sachez que l’assurance de prêt immobilier est un des produits d’assurance sur lesquels les banques réalisent le plus de marge. Il est donc très fréquent de trouver plus protecteur et moins cher, simplement en faisant jouer la concurrence. À la clé, ce sont des économies substantielles sur le coût total de votre prêt, car l’assurance emprunteur peut s’élever à plusieurs dizaines de milliers d’euros selon les projets immobiliers.

N’hésitez pas à comparer les assurances de prêt avec ou sans IPP grâce à notre outil de comparaison en ligne. Il est simple, gratuit, et sans aucun engagement !

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers