Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Investissements Immobiliers > Assurance Prêt Immobilier > Assurance de prêt immobilier et fonctionnaire : quels avantages ?

Assurance de prêt immobilier et fonctionnaire : quels avantages ?

Assurance de prêt immobilier et fonctionnaire : quels avantages ?

Personne n’est à l’abri d’un accident, d’une maladie ou d’un décès. Si les fonctionnaires sont considérés comme des profils à moindre risque en raison de la sécurité de leur emploi, ils restent néanmoins comme vous et moi soumis à l’impératif de souscrire à une assurance emprunteur pour tout achat immobilier.

De ce fait, même si l’assurance de prêt immobilier n’est pas une obligation, toutes les banques l’exigent. Et pour les fonctionnaires celle-ci peut prendre différentes formes selon leur statut. Alors comment s’y retrouver ? Comment choisir son assurance emprunteur ? Pour bien comprendre ce qu’est l’assurance prêt immobilier destinée aux fonctionnaires, suivez le guide.

Qu’est-ce que l’assurance de prêt immobilier pour les fonctionnaires ?

Tout fonctionnaire, qu’il soit infirmier, employé de la fonction publique ou qu’il travaille pour une collectivité territoriale doit souscrire à une couverture d’assurance pour garantir le paiement des mensualités de son prêt. Concrètement, la cotisation mensuelle facturée par votre banque, votre mutuelle de la fonction publique ou par une banque externe, sera étudiée en fonction du montant du prêt et du risque potentiel encouru.

En l’occurrence, vous ne paierez pas le même montant si vous êtes jeune, en bonne santé et évoluant dans un métier sans risque que si vous êtes âgé, pompier ou policier.

Dans tous les cas, le principe d’une assurance emprunteur est de se substituer à vous et d’assurer le paiement des mensualités de votre prêt en cas de défaut de paiement (en raison d’une perte d’emploi ou autre).

Pour les fonctionnaires, il existe des couvertures spécifiques liées aux métiers exercés. Et, généralement, l’obtention d’un prêt et de son assurance est beaucoup plus simple.

Les types d’assurance emprunteur spécifique aux fonctionnaires.

Il existe deux grandes familles :

  • Les assurances dites de groupe
    • Celles réservées aux fonctionnaires comme par exemple la MGEN, l’AGPM. Ce sont les mutuelles de la fonction publique qui se chargent de vous proposer une solution de prêt immobilier adaptée à votre métier. Elles ont l’avantage de proposer des tarifs préférentiels et des couvertures plus étendues prenant en compte les spécificités des métiers d’agent de la fonction publique.
  • Celles de votre banque. L’assurance proposée ne s’adapte généralement pas à la fonction exercée. Les assurances externes ou délégation d’assurance

Il s’agit là des banques généralistes qui peuvent, dans certains cas, proposer des couvertures plus avantageuses que les mutuelles de la fonction publique. Ces banques sont tenues de vous proposer des garanties au minimum équivalentes à celles offertes par votre banque ou votre mutuelle.

Dans les deux cas, votre banque ou assureur vous invitera à compléter un questionnaire afin de déterminer votre quotité, c’est-à-dire établir votre profil en examinant votre bilan de santé, le métier que vous exercez, votre âge, etc. C’est cette évaluation qui déterminera la manière dont vous serez couvert et la cotisation qui vous sera demandée. Il est donc essentiel de comparer les différentes offres et de solliciter plusieurs organismes pour se faire une idée.

Le saviez-vous ?

Avec la loi Lagarde entrée en vigueur en 2010, vous avez la possibilité de choisir votre assurance de prêt immobilier. Elle autorise notamment les fonctionnaires à souscrire à une couverture auprès d’un organisme autre que la banque qui leur accorde le prêt.

Depuis 2014, la loi Hamon, renforce ce dispositif et accorde aux assurés la possibilité de changer d’organisme d’assurance après un an d’adhésion.

Comment faire le choix parmi les nombreuses offres d’assurance emprunteur ?

Le coût de l’assurance de prêt immobilier pour les fonctionnaires sera calculé en fonction de plusieurs critères : l’état de santé, le métier exercé, le montant du prêt immobilier, l’âge de l’emprunteur, les garanties souhaitées, le revenu de l’emprunteur... De même, il faut savoir que pour un coût identique, les garanties proposées peuvent être différentes d’une assurance à l’autre.

Pour y voir plus clair, il est recommandé de faire jouer la concurrence. Pour cela, vous pouvez :

  • Utiliser un comparateur d’assurance emprunteur qui listera toutes les offres des assureurs adaptées à votre profil : le coût, les garanties (celles qui sont obligatoires pour obtenir le prêt et les options que vous avez ajoutées pour améliorer votre couverture…)
  • Faire appel à un courtier qui interrogera différents organismes afin de vous proposer l’assurance de prêt immobilier la plus adaptée à vos critères. Il prendra notamment en compte les spécificités de votre fonction (à risque ou non) et négociera pour vous les meilleures garanties à un coût imbattable.

Cette comparaison faite, vous pouvez également demander à votre banque ou à votre mutuelle de la fonction publique de s’aligner, vous épargnant ainsi le changement d’organisme.

Dans tous les cas, il est primordial de bien comprendre les garanties qui vous sont proposées.

Les diverses garanties d’assurance de prêt immobilier

Elles varient en fonction du type d’achat et de certains critères. Les principales garanties à connaître sont :

  • Décès : lors d’un décès, l’assurance rembourse entièrement le crédit
  • PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie): l’assuré dépend d’une personne pour vivre au quotidien. Cette invalidité doit nécessairement être approuvée par un médecin pour que l’assurance prenne en charge le paiement du montant du prêt immobilier restant dû. Selon le profil de l’assuré (à haut risque ou non), des garanties peuvent ne pas être incluses dans le contrat ou une majoration peut être appliquée. IPT (Invalidité Permanente Totale) : le taux d’invalidité (doit atteindre 66% pour que la prise soit assurée) est évalué par un médecin selon une grille déterminée permettant l’établissement d’un barème de prise en charge (fonctionnelle et professionnelle).
  • ITT (Interruption Temporaire de Travail): c’est une option à laquelle l’assuré peut souscrire afin d’étendre sa couverture. La banque ou la mutuelle s’occupera temporairement du remboursement du crédit lorsque l’assuré est dans l’incapacité de travailler.

Vous pouvez toujours souscrire à d’autres garanties pour étendre votre couverture.

Vous l’aurez compris, du fait de votre statut de fonctionnaire, le prix de votre assurance emprunteur sera plus avantageux que pour un autre assuré.

Ainsi, pour certaines branches d’activité, il est plus intéressant de s’adresser aux mutuelles de la fonction publique. Elles vous proposeront des garanties spécifiques et adaptées aux risques encourus (ex : MGEN pour l’éducation nationale, la MPG pour les policiers ou encore la Mutuelle de France des hospitaliers).

En plus de l’assurance de prêt immobilier, en tant que fonctionnaire, vous bénéficiez également d’un prêt immobilier qui mutualise les risques encourus.

A noter

Lors d’un achat locatif, seules les garanties Décès et Perte Total et Irréversible d’Autonomie seront exigées.

La caution mutuelle des fonctionnaires

Cette caution permet à ses emprunteurs de bénéficier de cotisations à très bas coûts.

Pour y prétendre, le fonctionnaire doit remplir certaines conditions :

  • Solliciter un prêt pour l’achat d’une résidence principale.
  • Avoir un apport personnel.
  • Ne pas dépasser 33 % de taux d’endettement.
  • Le montant de son prêt doit être plafonné à un certain montant.
  • La durée du crédit doit être limitée.

Cette caution garantit un avantage indéniable aux fonctionnaires :

  • Exonération de certains frais de dossiers.
  • Démarches juridiques et administration plus simples et donc moins coûteuses.
  • Aucune pénalité n’est appliquée lors d’un remboursement anticipé.

L’essentiel à retenir

  • Pour certains métiers, les mutuelles de la fonction publique sont plus avantageuses.
  • Comparer les différentes offres et prêter une attention particulière aux garanties.
  • Votre banque ou mutuelle ne peut refuser une assurance de prêt immobilier d’un établissement tiers si les garanties proposées sont équivalentes aux leurs.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez chaque année changer d’assureur.
 
 

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers