Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Investissements Immobiliers > Crédit Immobilier > Financer une extension de maison : quel crédit choisir ?

Financer une extension de maison : quel crédit choisir ?

Financer une extension de maison : quel crédit choisir ?

Votre famille s’agrandit, vous commencez un nouveau travail à domicile, vous rêvez d’une véranda, vous n’avez plus assez de place ? Alors vous allez devoir agrandir votre maison, à défaut de pouvoir pousser les murs !

Une extension, c’est la création d’un espace de vie supplémentaire, communiquant avec votre logement actuel. Selon la taille du chantier envisagé, vous pourrez avoir recours au crédit personnel, au crédit travaux ou au crédit immobilier.

Le crédit à la consommation personnel pour les petites extensions

Si les travaux d’extension que vous envisagez n’excèdent pas 10 000 euros, il est conseillé de recourir à un prêt à la consommation dit personnel. Il s’agit d’un crédit non affecté, accordé sans justifier l’emploi de l’argent qui vous est prêté. Il est simple et rapide à mettre en place.

Les taux d’un crédit personnel est souvent plus élevé que celui d’un crédit immobilier ou d’un crédit travaux, mais les frais de dossier sont modiques, voire inexistants dans certains cas, et la prise de garantie et / ou d’assurance n’est pas systématique.

Au final, cette solution est intéressante pour les petits crédits. Soyez attentifs aux offres promotionnelles, vous trouverez selon les périodes et les organismes de prêt des offres attractives, surtout si votre durée de remboursement n’excède pas 3 années.

Le crédit travaux pour les extensions inférieures à 75 000 euros

Si le budget pour votre extension de maison est chiffré et qu’il est compris entre 10 000 euros et 75 000 euros, alors il est recommandé de solliciter un prêt travaux. Il s’agit d’un crédit à la consommation dit affecté. Il faudra donc fournir des devis et / ou factures pour faire débloquer les sommes au fur et à mesure de la construction de votre extension.

L’avantage de ce type de crédit est de pouvoir bénéficier d’un taux d’intérêt plus attractif qu’avec un crédit à la consommation personnel. De plus, votre durée de remboursement peut s’étaler davantage dans le temps, puisqu’il est consenti jusqu’à 10 ans.

Le crédit immobilier pour les grandes extensions, ou lors de la signature du compromis de vente

Quels que soient les travaux envisagés, la taille et le coût de l’extension, sachez que le crédit immobilier est souvent plus avantageux, à condition d’être souscrit en même temps que celui permettant l’achat de votre maison, ou alors d’être d’un montant de 75 000 euros au minimum.

En effet, les taux accordés par les banques dans le cadre d’un crédit immobilier sont plus attractifs que ceux d’un prêt dit à la consommation. De plus, ce type de prêt permet un étalement de vos remboursements sur une longue durée, allant jusqu’à 25 ans en moyenne.

En revanche, le crédit immobilier est rarement accordé en dessous de 75 000 euros, et ne serait pas rentable pour l’emprunteur. En effet, il nécessite la mise en place d’une garantie (cautionnement, privilège de prêteur de deniers, hypothèque, nantissement), une assurance emprunteur et génère des frais de dossier.

Dans l’idéal, sollicitez une enveloppe supplémentaire pour votre extension de maison dès que vous faites votre prêt immobilier principal. Le montant dédié aux travaux est alors englobé au reste du crédit et vous êtes gagnant au niveau du coût total du crédit.

Si vous décidez de réaliser une grande extension plusieurs années après l’acquisition de votre maison, vous devrez recourir à un crédit immobilier si le montant des travaux est estimé à plus de 75 000 euros. Il s’agira alors d’un nouveau prêt immobilier.

Le bon choix pour votre crédit extension de maison

Chaque projet étant unique, chaque emprunteur étant unique, il n’y a pas de réponse toute faite au meilleur crédit à choisir pour une extension de maison en fonction de votre situation.

C’est pourquoi il est recommandé de faire une simulation de prêt pour déterminer ce qui serait le plus intéressant dans votre cas. Cela va dépendre de nombreux facteurs, tel que :

  • Le montant du prêt sollicité,
  • L’endettement de votre foyer,
  • Les taux d’intérêt du moment, etc.

Si votre capacité de remboursement ne vous permet pas d’avoir recours au prêt à la consommation ou au prêt immobilier, vous pouvez envisager un rachat de crédit immobilier pour financer votre extension de maison.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers