Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Investissements Immobiliers > Crédit Immobilier > Crédit immobilier pour artisan : quelles particularités ?

Crédit immobilier pour artisan : quelles particularités ?

Crédit immobilier pour artisan : quelles particularités ?

Décrocher un crédit immobilier, pour une résidence principale ou secondaire, lorsque l’on est artisan, impose de connaître quelques particularités en raison d’un statut considéré comme spécifique par les banques. Explications…

Les spécificités du travail artisanal pour les établissements bancaires

Les artisans exercent rarement en société. Le plus souvent, il s’agit de travailleurs non salariés inscrits à leur compte à la chambre des métiers et de l’artisanat. En conséquence, ils sont micro-entrepreneurs, entreprises individuelles ou encore EIRL. Dans ces trois cas de figure, l’artisan n’est pas salarié et n’a donc pas de bulletins de salaire à fournir aux banques lorsqu’il fait une demande de crédit immobilier. Sa rémunération est donc variable et fluctue au gré des missions que ses clients lui confient. De même, si l’artisan s’octroie une période de congé au cours de l’année, il ferme temporairement son entreprise et n’est donc pas rémunéré. Il en va de même s’il tombe malade, et les indemnités journalières ne sont pas suffisantes pour couvrir sa perte de revenus, à moins d’avoir souscrit un bon contrat de prévoyance.

Dans ce contexte, les banques auront une approche différente de leur dossier de prêt, en comparaison avec une personne salariée. L’artisan va devoir montrer patte blanche et prouver la stabilité de ses revenus d’une part, mais également apporter des garanties supplémentaires à l’établissement prêteur afin de le rassurer sur sa capacité de remboursement dans le cadre de son futur prêt immobilier. Il devra donc présenter ses derniers bilans en lissant ses revenus sur 12 mois. De plus en plus, sauf exceptions, la banque exige que l’artisan soit en activité depuis 3 ans au minimum avant d’envisager un prêt immobilier. Il faudra donc présenter 3 bilans, et dans l’idéal, chaque nouveau bilan doit être meilleur que le précédent avec un bénéfice en hausse. Si l’artisan a quelques dizaines d’années d’exercice, des bilans avec un chiffre d’affaires stable conviennent également.

Les éléments autres que le revenu à prendre en considération

Lorsque la banque accorde un prêt immobilier à un artisan, sa première crainte est le risque d’impayés. Cela peut arriver si l’artisan gère mal son entreprise, jusqu’à le conduire à la faillite professionnelle, voire personnelle dans certains cas. Ainsi, il est utile de présenter à la banque toutes ses assurances professionnelles selon son secteur d’activité, à savoir une RC pro, une garantie perte d’exploitation, une assurance biennale ou décennale, etc. En effet, ces assurances mettent à l’abri l’artisan emprunteur des plus gros « pépins » qu’il pourrait rencontrer dans le cadre de son métier. De même, les assurances personnelles peuvent constituer un plus dans le dossier de l’artisan, si elles lui offrent une bonne couverture financière en cas de soins médicaux coûteux ou d’arrêts de travail par exemple.

Parmi les autres critères appréciés des banques, l’apport personnel est extrêmement important. Non seulement il permet de vérifier que l’artisan a la tête sur les épaules et qu’il est prévoyant puisqu’il a pris la précaution d’épargner, mais il met également la banque à l’abri du paiement des charges non financées dans le crédit immobilier, comme les frais de dossier, les frais de notaire, les frais de garantie (hypothèque conventionnelle, privilège de prêteur de deniers, cautionnement), les frais d’intermédiation (courtier, agent immobilier). Il est recommandé de disposer d’au moins 20 % d’apport personnel pour mettre toutes les chances de son côté en qualité d’artisan.

Si l’artisan n’emprunte pas seul, mais avec un co-emprunteur, c’est également un point appréciable dans son dossier de crédit immobilier. Ceci est d’autant plus vrai si le conjoint est en CDI, fonctionnaire titulaire ou retraité, car la banque est assurée de la régularité des revenus au moins d’un côté. En revanche, quand le conjoint est également artisan ou entrepreneur individuel, la même étude que précédemment sera faite. Et s’il est conjoint collaborateur ou salarié de la société, ce sont avant tout les bilans de l’entreprise qui seront examinés à la loupe par la banque. Il ne faut pas hésiter à solliciter le conseiller bancaire professionnel qui vous suit, car il peut vous donner un véritable coup de pouce pour obtenir votre crédit immobilier artisan.

Comment trouver un crédit immobilier pour artisan ?

Si la présentation du dossier de crédit diffère, puisqu’elle suppose une étude approfondie des résultats de l’activité, la démarche pour obtenir un prêt immobilier reste inchangée. L’artisan peut solliciter l’aide d’un courtier en crédit, ou présenter seul son dossier emprunteur aux banques.

Dans le premier cas, il se décharge de toutes les démarches qui peuvent être chronophages et impacter son activité, mais il doit également payer le courtier auquel il fait appel, augmentant par la même le coût total de son crédit immobilier.

Dans le second cas, il lui faudra présenter un dossier bien fourni avec toutes les pièces justificatives et avoir un argumentaire convaincant en expliquant les spécificités de son métier. Cette option se révèle intéressante, surtout si l’artisan maîtrise la lecture de son bilan comptable et est en mesure d’apporter des éclaircissements aux banques sur telle ou telle donnée chiffrée.

Si vous décidez de trouver par vous-même votre crédit immobilier, pensez dans tous les cas à solliciter votre banque actuelle, celle qui gère vos comptes professionnels. En effet, votre conseiller bancaire professionnel est le plus à même de vous connaître et de comprendre votre façon de travailler.

Enfin, il est nécessaire de toujours comparer les offres de prêt immobilier entre elles. Il ne faut pas se contenter de démarcher un seul établissement, mais plusieurs. Cela permet de les mettre en concurrence, de négocier, et de trouver l’offre de crédit immobilier la plus adaptée à ses besoins personnels et professionnels.

Dans cette optique, nous vous proposons un comparateur de prêt immobilier en ligne adapté aux artisans. Son utilisation est sans engagement et totalement gratuite !

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers