Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Placements Financiers > Produits Financiers > Le PEA : quel fonctionnement ? Est-ce une bonne stratégie de placement ?

Le PEA : quel fonctionnement ? Est-ce une bonne stratégie de placement ?

Le PEA : quel fonctionnement ? Est-ce une bonne stratégie de placement ?

Vous cherchez un produit de placement financier vous permettant d’investir en bourse tout en pouvant disposer d’avantages fiscaux ? À ce titre, vous pouvez opter pour le PEA ou Plan d’Épargne en Actions. Il vous est possible de choisir de passer vos ordres par vous-même ou opter pour la gestion pilotée. Le PEA vous permet de vous constituer un capital que vous pouvez diversifier sur du long terme et bénéficier en même temps d’avantages fiscaux.

Le Plan d’Épargne en Actions est un compte titres qu’il est possible d’ouvrir quand bon vous semble auprès de plusieurs types d’organismes financiers proposant le produit comme une banque ou un courtier par exemple. Voici tous les renseignements sur le PEA pour vous faire une idée plus précise sur ses avantages et inconvénients.

Fonctionnement du PEA

Le PEA ou Plan d’Épargne en Actions permet à son détenteur de réaliser des investissements financiers dans des titres d’entreprises françaises et européennes, de fonds indiciels mondiaux éligibles ainsi que de fonds de placements constitués d’au moins 75 % d’actions européennes. Ce produit est limité à un exemplaire par personne majeure et inscrite à l’impôt sur le revenu en France. Depuis 2019, grâce à la loi PACTE, il est possible que chaque enfant majeur de 18 à 25 ans, rattaché au domicile fiscal de ses parents, puisse être détenteur d’un PEA se nommant le PEA jeune. Dans ce cas, la limite de versements est de 20 000 € contre 150 000 € de placement pour les autres cas. Pour ouvrir un PEA, il faut donc être domicilié en France, mais suite à une mutation professionnelle à l’étranger, il reste possible de conserver ce même PEA.

Si le montant des versements est limité à 150 000 € pour une personne et 300 000 € pour un couple, l’encours est illimité. Il est donc possible d’avoir plusieurs millions d’euros sur votre PEA, comme par exemple, si vos plus-values sur les différents titres de votre portefeuille, sont importantes.

De quels produits financiers est composé un PEA ?

Le compte PEA peut être composé d’argent permettant de réaliser le transit de vos fonds lors de vos opérations de vente ou d’achat, de vos dividendes et du prélèvement des frais de vos ordres exécutés. Cette partie du compte n’a pas de rendement, car elle est en attente d’investissement ou de dépense. L’autre partie de votre PEA est composée d’un portefeuille en actions. Celui-ci est l’hôte de vos fonds et actions investis. Il se nomme le « portif » et selon vos investissements, il comprend plusieurs lignes correspondant à des actions d’une société ou entreprise.

Qu’est-ce que le PEA PME-ETI ?

Depuis 2014, vous pouvez encore ouvrir un PEA PME-ETI vous permettant d’investir en actions (qu’elles soient cotées en bourse ou non) dans des petites entreprises ou des entreprises de taille intermédiaire. Dans ce cas, le plafond de votre dépôt est de 225 000 € et du double, si vous êtes marié ou pacsé, soit 450 000 €.

Ce PEA PME-ETI est d’autant plus intéressant, car si vous atteignez le plafond des versements que vous avez réalisés sur votre PEA initial, vous avez le droit de cumuler les deux supports. Attention, toutefois, car lorsque vous réalisez ce type d’investissement, les entreprises doivent répondre à certains critères comme :

  • Avoir au moins 5 000 salariés en France, en UE ou dans l’EEE et réaliser au minimum 1,5 milliards d’euros d chiffre d’affaires dans une année ou avoir un total de bilan de moins de 2 milliards d’euros.
  • Si une société est cotée en bourse, aucune personne morale ne doit détenir plus de 25 % du capital et la capitalisation boursière doit être inférieure à 1 milliard d’euros
  • Par ailleurs, les titres des entreprises concernées sont éligibles lorsque ce sont :
  • Des actions cotées ou non sauf les actions de préférence
  • Les certificats d’investissement de sociétés
  • Les certificats coopératifs d’investissements
  • Les titres de capitaux de certaines coopératives
  • Les parts de SARL
  • Les obligations pouvant se convertir ou se faire rembourser en actions ou convertibles remboursables en actions non cotées
  • Les OPVCM, FCP, SICAV et autres parts de placements collectifs ayant 75 % en titre au compte du PEA PME-ETI et dont 75 % des actions et titres permettent l’accès au capital
  • Les FCPR, FCPI et FIP
  • Les titres provenant des plateformes de financement participatif
  • Les minibons

À noter, que les obligations que vous aurez acquises directement n’entre pas dans le champ d’action du PEA PME-ETI.

Est-ce que le PEA est une bonne stratégie de placement ?

Le PEA est une bonne stratégie de placement sous réserve de respecter plusieurs points. Tout d’abord, il est conseillé de sécuriser vos plus-values en revendant les titres au bon moment. Pour devenir un bon investisseur, il faut éviter aussi les sorties prématurées. Une fois que les sommes des ventes se retrouvent sur votre compte-espèces de votre PEA et que vous ne souhaitez pas les réinvestir, le mieux est d’opter de les placer sur un capital garanti. Attention, si vous ne voulez pas payer d’impôts sur les plus-values vous devez les détenir au moins pendant cinq années complètes sur votre compte espèces.

Vous pouvez gérer votre PEA librement, mais pouvez encore opter pour la gestion sous mandat. Dans ce cas, vous déléguez la gestion de votre PEA à un professionnel spécialisé et répartir vos investissements dans divers secteurs d’activités et zones géographiques. Comme ces placements sont risqués et demandent du temps, ce professionnel vous permettra de gagner plus d’argent si vous n’êtes pas un expert tout en vous faisant prendre moins de risques.

Le PEA est donc un bon placement financier si vous désirez investir en Bourse à moyen ou long terme. Si vous êtes en couple et désirez placer de l’argent, dès l’instant où votre imposition est commune, vous pouvez détenir 2 PEA et 2 PEA PME-ETI avec votre conjoint.

La fiscalité liée au PEA

La fiscalité sur le PEA est attractive, mais il faut que vous conserviez ce compte titres pendant cinq ans sans effectuer de retrait pour être exonéré à l’impôt de plus-values, mais les prélèvements sociaux de 17,2% restent dus. Entre 0 et 5 ans de détention pour les opérations réalisées après le 1er janvier 2019, vous serez assujetti à la Flat Tax de 30 %. Si vous optez pour des sorties sous forme de rente viagère après 5 ans, il existe aussi une exonération d’imposition soumise aux prélèvements sociaux. Dans tous les cas, tant que votre argent ne quitte pas votre compte-espèce du PEA, l’imposition ne s’applique pas.

Les frais engendrés par un PEA ou PEA PME-TPI

Une commission de tenue de compte peut vous être demandée chaque année ainsi que des frais pour chaque ordre demandé. Des droits d’entrée sont aussi prévus pour les placements collectifs ainsi que des droits de garde pour la conservation des titres. Il peut encore vous être demandé des frais à la clôture de votre PEA, mais sachez que certains frais sont plafonnés depuis juillet 2020. Afin de choisir le meilleur organisme financier vous proposant un PEA personnalisé à votre situation et à vos souhaits, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne et mettre en concurrence plusieurs banques vous proposant ce produit.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers