Vous êtes ici : Les dossiers d'Assurément Invest > Gestion de Patrimoine > Comment bien investir 50 000 € en 2021 ?

Comment bien investir 50 000 € en 2021 ?

Comment bien investir 50 000 € ?

Vous avez mis de l’argent de côté et avez une somme rondelette à investir, à savoir 50 000 euros. En 2021, les offres de placement disponibles sur le marché sont nombreuses et vous n’avez que l’embarras du choix.

En réalité, le meilleur choix en la matière dépend du degré de risque que vous êtes prêts à accepter, de votre horizon de placement et de votre patrimoine déjà existant. Néanmoins, nous vous donnons les meilleures pistes à suivre en 2021.

Investir 50 000 euros en 2021 en prenant un risque minimal

Vous avez un profil d’investisseur prudent, et les 50 000 euros gagnés à la sueur de votre front ou hérités de votre famille, vous n’avez pas envie de les perdre. Ce que vous souhaitez, c’est les mettre en sécurité, pour qu’ils ne perdent pas de valeur en raison de l’inflation, tout en restant disponibles à tout moment.

Les livrets d’épargne

Placement zéro risque, les livrets d’épargne vous permettent de mettre votre argent sur un compte sécurisé. Le placement peut être fait à vue, l’argent y est disponible à tout moment. Il peut également être fait à terme, l’argent est récupérable dans quelques mois, définis selon contrat.

Vous pouvez choisir un livret d’épargne réglementé, comme le livret A, et le compléter par des livrets non réglementés, proposés par les banques physiques ou en ligne. Des livrets boostés sont également disponibles à taux attractifs, si vous placez une somme conséquente sur ce dernier pendant plusieurs mois.

Néanmoins, en 2021, n’espérez pas gagner de l’argent avec ce type de placement. Au mieux, vous n’en perdrez pas. En effet, les taux de rémunération des livrets sont actuellement bas, alors que l’inflation est présente. Le taux du livret A, par exemple, n’a pas dépassé la barre des 0,5 % lors de la révision des taux en août 2021.

À supposer que vous investiriez vos 50 000 euros dans des livrets à 0,5 % pendant un an, vous auriez au maximum 250 euros d’intérêts à la fin de l’année. Et encore, hors livrets réglementés, vous devrez en sus vous acquitter du paiement de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux.

L’assurance vie

Placement chouchou des Français, l’assurance vie e encore la faveur des investisseurs, notamment parce qu’elle a su s’adapter au fil des ans en proposant des tarifs et prestations toujours plus compétitifs. En vous dirigeant vers une bonne assurance vie en ligne, les frais sont significativement réduits et les supports de placement sont nombreux.

Sur une assurance vie dit multisupports, vous avez le choix entre :

  • Un fonds euros, au rendement garanti par l’assureur,
  • Des unités de compte, plus ou moins risquées selon leur nature (obligations, actions, SCPI, trackers, etc.).

Contrairement à une croyance répandue, l’argent est disponible à tout moment via un retrait partiel ou total (entraînant la clôture de votre assurance vie). Néanmoins, pour des raisons fiscales, il est conseillé d’éviter les retraits avant 4 ans afin de bénéficier de certaines exonérations.

Sachez tout de même que, sur le fonds euros, le rendement net des assurances vie n’a cessé de baisser, suivant le cours des livrets d’épargne. En plaçant vos 50 000 euros uniquement sur le fonds euros pour ne pas prendre de risques, vous pouvez raisonnablement espérer 1 % d’intérêts, soit 500 euros pour un an de placement en 2021.

Au regard de ces faibles rendements, il paraît nécessaire de diversifier peu à peu votre portefeuille au sein de l’assurance vie, avec quelques obligations et trackers, afin de lisser au maximum le risque et d’augmenter vos gains dans le temps. En optant pour une gestion pilotée, l’assureur peut s’en occuper pour vous, après avoir défini avec vous vos attentes.

Le PER Plan d’Épargne Retraite

Avec un taux de rendement affiché plus important que celui de l’assurance vie, oscillant aux alentours de 2 % en moyenne en 2021, le PER s’impose comme un produit intéressant pour y investir 50 000 euros sans prendre de risque de voir son épargne réduite à néant.

À noter que les sommes investies sur votre PER peuvent venir alléger le montant de votre impôts sur le revenu, à condition d’être imposable bien sûr. Cette réduction est toutefois soumise à un double plafonnement :

  • 10 % de vos revenus nets générés l’année précédant le placement,
  • Réduction ne pouvant pas dépasser le montant de votre placement multiplié par votre TMI Tranche Marginale d’Imposition.

Prenons un exemple concret, vous êtes redevable de l’impôt sur le revenu à une TMI de 30 %. Vous versez 50 000 euros sur un PER en 2021. Votre réduction d’impôt ne peut donc excéder 15 000 euros en 2022. Mais vos revenus étaient de 50 000 euros en 2021. En réalité, votre réduction d’impôt sera plafonnée à 10 % de ce montant, soit 5 000 euros.

Néanmoins, en vous apportant des intérêts de 2 % sur 50 000 euros, votre Plan Epargne Retraite vous rapporte en un an 1 000 euros d’intérêts. Il reste donc un produit intéressant pour ceux qui souhaitent faire fructifier leur épargne et bénéficier d’avantages fiscaux.

Attention cependant, l’argent n’y est pas disponible, le placement étant disponible uniquement lors du départ à la retraite, hors cas d’exonération spécifiques édictés par la loi.

Investir 50 000 euros en 2021 en prenant un risque modéré

Pour commencer, vous pouvez prendre un degré de risque plus élevé, corrélé avec une perspective de rendement elle aussi plus élevée, en choisissant les placements déjà cités, tels que l’assurance vie et le PER. Ce sont, dans ce cas, le choix de vos supports qui feront toute la différence. Mais il existe aussi d’autres produits pour vous sur lesquels investir en 2021…

Les SCPI

On en entend beaucoup parler ces derniers temps. Les SCPI ou investissements « pierre papier » sont un investissement dans l’immobilier sans en supporter les contraintes. En clair, vous devenez détenteur de parts de SCPI, alors que le gestionnaire s’occupe de la mise en location du parc immobilier, du recouvrement des loyers, des travaux de réparation, etc.

En investissant 50 000 euros en SCPI, vous n’êtes pas propriétaire direct du bien immobilier, mais pouvez acquérir des parts au sein des sociétés de gestion proposant les meilleurs rendements. Car en effet, vous percevrez des revenus complémentaires, souvent au trimestre, ayant le caractère de loyer.

Les SCPI les plus performantes affichent un taux de rendement situé entre 4 % et 6 %, soit quatre fois plus qu’un livret et deux à trois fois plus qu’un PER ou une assurance vie. Avec 50 000 euros, vous pouvez légitimement attendre un rendement annuel de 2 500 euros.

Attention cependant à bien sortir vos calculettes, vous aurez à payer des impôts sur les revenus générés. Par ailleurs, le risque des SCPI est inhérent aux risques du marché immobilier en général. Si l’immobilier chute, les SCPI également. De même, le risque de faillite du gestionnaire n’est pas à écarter. Il faut donc le choisir consciencieusement, en fonction de ses performances passées et de sa rigueur.

Le PEA

Le PEA est un support très intéressant pour faire vos premiers pas en bourse. Les fonds détenus sur le PEA ne sont pas soumis à l’impôt tant qu’ils restent sur votre plan, et vos gains bénéficieront d’une exonération d’impôts si vous les retirez après 5 années de détention. En effet, seuls les prélèvements sociaux de 17,2 % en 2021 seront dus lors d’un retrait.

Le PEA est une enveloppe fiscale vous permettant de vous constituer un portefeuille financier principalement constitué d’actions françaises et européennes, de parts de fonds de SICAV et de FCP, de parts de SARL, mais également de certains trackers.

Plafonné à 150 000 euros, il est parfait pour investir vos premiers 50 000 euros en bourse. Cependant, les performances passées ne présagent pas des performances à venir, et le PEA comporte un risque de perte en capital dont il faut avoir conscience avant d’y placer tout son argent.

En diversifiant votre portefeuille avec une bonne répartition des fonds, ou en misant sur différents trackers dont le but est de répliquer les performances d’un marché (par exemple le CAC 40), vous diminuez considérablement les risques de pertes à long terme.

Investir 50 000 euros en 2021 en prenant un risque fort

Un rendement élevé, c’est possible, mais incertain ! Si toutefois vous êtes prêt à prendre le risque de perdre tout ou partie de vos 50 000 euros, afin de gagner plus, les produits suivants vous conviendront certainement…

Le compte titres

Contrairement au PEA, le CTO ne bénéficie d’une enveloppe fiscale avantageuse. Mais en contrepartie, il ne limite pas votre champ d’action en bourse. Ainsi, vous pourrez investir à l’échelle mondiale, en misant par exemple sur les marchés étrangers américains, asiatiques, ou encore ceux des pays émergents.

La crypto monnaie

Des gains parfois record, et des pertes parfois sèches, tel est le marché des crypto-monnaies. Cependant, certains se sont lancés dans l’aventure et son devenus riches. Alors, pourquoi pas vous ?

Quels que soient vos objectifs, nous vous conseillons de diversifier au maximum votre épargne. Vos 50 000 euros peuvent être investis sur différents supports. Ainsi, un portefeuille avec 20 % sur des livrets, 20 % en fonds euros, 30 % en SCPI et 30 % en actions peut être un choix des plus pertinents.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quelle stratégie de défiscalisation en 2021 ? Quelle stratégie de défiscalisation en 2021 ? Vous souhaitez réduire vos impôts dès l’année 2021 en établissant les bonnes stratégies de défiscalisation ? Il existe en effet des dispositifs tout à fait légaux et accessibles à tous...
  • Gestion locative : 10 bonnes raisons de la déléguer Gestion locative : 10 bonnes raisons de la déléguer La gestion locative est une activité chronophage. Entre les locataires qui déposent leur préavis, la recherche des futurs occupants, la sélection des meilleurs dossiers, les visites et tous les...